Deuxième station

Jésus est chargé de sa croix

Deuxième station : Jésus est chargé de sa croix

Ils prirent donc Jésus, qui, portant lui-même sa croix, sortit de la ville pour aller au lieu dit du Crâne, en hébreu Golgotha. (Jean 19, 16)

« Or c’étaient nos souffrances qu’il supportait et nos douleurs dont il était accablé… transpercé à cause de nos péchés, écrasé à cause de nos crimes. Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui et c’est grâce à ses plaies que nous sommes guéris. » (Isaïe 53, 4-5)

Il disait à tous : « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, se charge de sa croix chaque jour, et qu’il me suive. Qui veut en effet sauver sa vie la perdra, mais celui qui perd sa vie à cause de moi, celui-là la sauvera ». (Lc 9, 23-24).

Méditation

Ô bonne croix, depuis si longtemps désirée. Terrible croix, trop lourde à mon corps épuisé. Croix du supplice qui approche. Depuis toujours je pense à toi. Croix du salut du monde entier. J’épouse avec toi toutes les souffrances du monde. Je me donne à toi. Je te donne ma chair et mon sang, je te donne ma divinité. Tu porteras à tous mon amour et ma joie. Abba, Père, toi qui veux sauver le monde par cette horreur, fortifie ton enfant. Le calice que le Père me donne, ne le boirai-je ? Père, je viens vers toi.

Prière

Merci Seigneur
d’avoir porté la croix de nos fautes,
la croix des fautes de toute l’humanité.
Donne-nous d’accepter les croix que tu nous envoies
et soutiens de ta force tous ceux qui souffrent
dans leur corps ou dans leur âme.

< >